Quid de la fiabilité de la Citroën C4 Picasso 2 ?

Récoltant beaucoup d’éloges à sa sortie, la Citroën C4 Picasso II a suscité beaucoup d’enthousiasme. Cette nouvelle génération corrige les défauts décriés sur la première salve. En termes de fiabilité, ce monospace aligne pas mal de points positifs, même si certains détails laissent toujours à désirer.

La Citroën C4 Picasso II allie douceur et fiabilité

Le design sobre de cette voiture fait d’elle le véhicule familial par excellence. Cela se confirme par une certaine docilité. La direction souple et précise convient à madame comme aux jeunes conducteurs. Par ailleurs, le spacieux intérieur de la C4 Picasso 2 en fait un monospace polyvalent. La tenue de route est au rendez-vous avec des reprises assez puissantes. Un léger grondement marque le caractère du 1.6 HDi 115. Sans être poussé à bout, ce moteur a tendance à être trop expressif. Le passage de rapports est parfois accrocheur en mode manuelle, surtout pour monter en sixième vitesse. Quoi qu’il en soit, l’adversaire jurée de la Renault Scénic III peut encore faire mieux en matière de tenue de route. Son agilité est déjà appréciable, mais le comportement sur la voie rapide manquerait un peu de rigueur. Le roulis sur les virages est à l’origine de nombreuses doléances, voire des rappels par la marque aux chevrons.

Le monospace reprend les acquis de la première génération

Plus légère de 140 kg que la Citroën C4 Picasso initiale, la seconde génération reprend les points forts de son aînée. Les sièges escamotables constituent toujours un détail appréciable. Cette voiture offre 7 vraies places. L’habitabilité a fait d’elle le monospace préféré des Français en son temps. Cela dit, le groupe PSA ne s’est pas endormi sur ses lauriers. Le constructeur apporte plusieurs améliorations pour que le véhicule garde une longueur d’avance sur ses concurrentes. L’ajout de frein de parking électrique figure parmi les arguments avancés. L’aide au stationnement, la caméra de recul et un régulateur de vitesse opérationnel rallongent la liste des fonctionnalités. Les caprices de la console centrale ont été réglés, tout comme les légers soucis d’injecteur. L’accent peut aussi être mis sur la qualité des pneumatiques. Ils ont une durée de vie moyenne de 60 000 km.